Que disent les résultats des essais cliniques avec Tezacaftor-Ivacaftor?

Deux articles publiés dans la revue New England Journal of Medecine le 15 novembre 2017 présentent les résultats de deux essais cliniques de phase 3 conduits sur un total de 709 patients agés de 12 ans et plus, dans plusieurs dizaines de centres cliniques en Amérique du Nord, en Europe et en Australie. Ces deux études auront ainsi contribué à l’obtention de l’AMM du SYMDEKO aux USA en février 2018. En voici un résumé.

Le premier (Rowe et al., 2017) portait sur 234 patients agés de 12 ans et plus, hétérozygotes pour la mutation F508del et une autre mutation associée à une fonction dite résiduelle de CFTR (la protéine CFTR est dans ce cas et au moins en partie, fonctionnelle même avec cette seconde mutation). L’essai a été réalisé sur deux périodes avec trois interventions (deux fois 8 semaines séparés par une période sans traitement de 8 semaines) entre le 27 mars 2015 et le 16 février 2017 dans 86 sites en Australie, Europe (Allemagne et Angleterre), Israël et Amérique du Nord. Les patients se répartissent en trois groupes. le groupe placebo avec 80 patients, le groupe tezacaftor/ivacaftor avec 83 patients recevant 100 mg de tezacaftor une fois par jour plus 150 mg d’ivacaftor toutes les 12 heures et le groupe ivacaftor seul avec 81 patients recevant 150mg d’ivacaftor toutes les 12 heures. Les résultats montent par rapport au placebo, une amélioration de la mesure de la fonction respiratoire (VEMS) de 6,8% pour le groupe tezacaftor/ivacaftor et de 4,7% pour le groupe ivacaftor seul. Les effets secondaires sont modérés et similaires dans les différents groupes.

Le second (Taylor-Cousar et al, 2017) présente l’étude de phase 3 EVOLVE conduite sur 475 patients homozygotes pour F508del pendant 24 semaines dans 91 centres cliniques aux USA, Canada et en Europe dont la France, entre le 30 janvier 2017 et le 20 janvier 2017. Les patients répartis en deux groupes ont reçu 100 mg de tezacaftor une fois par jour plus 150 mg d’ivacaftor toutes les 12 heures pour l’un et la même quantité du placebo pour l’autre (même posologie que dans l’étude précédente). Les résultats montent par rapport au placebo, une amélioration de la mesure de la fonction respiratoire (VEMS) de 4% pour le groupe tezacaftor/ivacaftor. Les effets secondaires rapportés sont modérés et des effets plus sérieux sont plus fréquents dans le groupe placebo (18,2%) que dans le groupe tezacaftor/ivacaftor (12,4%).

La conclusion des auteurs de ces deux études montre que la combinaison tezacaftor/ivacaftor est efficace, bien tolérée et sans effet secondaire notable.

Les résultats pourtant ne semblent pas être meilleurs que la combinaison Orkambi laissant penser que les effets thérapeutiques seront peut être aussi limités pour Symdeko que pour Orkambi. L’étude clinique n’ayant pas été conduite en comparant les deux médicaments, il est difficile d’avoir une vision précise du bénéfice potentiel du Symdeko. La stratégie commerciale et thérapeutique de l’entreprise américaine avec ce troisième médicament n’est donc pas totalement claire à mon sens. Quel sera le prix de ce nouveau médicaments? Nous ne le savons pas encore mais espérons que la controverse que nous vivons avec Orkambi sur le remboursement ne se reproduira pas avec Symdeko. A suivre donc…

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laissez un commentaire.